Le secteur bancaire africain connaîtra un ralentissement de performances en 2020, malgré l’appui des banques centrales

  • Posted on: 27 April 2020
  • Updated on: 27 April 2020
  • By: radmin

Partout en Afrique, les banques centrales sont très rapidement intervenues avec des mesures visant à soutenir le secteur bancaire face aux probables conséquences du covid-19. En plus des dégâts sur le plan sanitaire et humain, la pandémie est désormais une source de grande préoccupation économique. Bien que ce soit à des degrés divers, les actions menées sont presque identiques partout dans la région.

Il y a eu des baisses de taux directeurs, des allègements des conditions auxquelles les banques commerciales peuvent venir demander des liquidités et dans plusieurs cas, il y a même eu un accroissement des ressources disponibles pour les banques qui en auront besoin, à de faibles taux. Cependant, toutes ces mesures risquent de ne pas suffire à permettre aux banques commerciales qui opèrent dans les pays africains de connaître une meilleure année 2020.

Les principales agences de notation (Fitch, S&P Global Ratings et Moody's) attirent l'attention sur le fait que ces mesures qui sont destinées à limiter les effets économiques du covid-19 sur les entreprises et les ménages, ne les arrêteront pas complètement. Il faudra s'attendre à un ralentissement des volumes de crédits accordés aux acteurs économiques. L'hypothèse derrière cette logique est que la disponibilité de liquidités ne se traduira pas forcément par une demande de crédits.

En effet, de nombreux secteurs économiques sont en berne dans les pays de la région. Cette situation fait anticiper une baisse des revenus d'intérêts dans le meilleur des cas ou des non-remboursements de dettes. Dans ce dernier cas, les banques centrales africaines ont mis en place des mécanismes de renégociation des dettes pour les entreprises. Mais lorsque vont passer les moratoires, il n'est pas certain que les capacités de remboursement se soient renforcées entre-temps.

Source: Agence Ecofin

TOP